le jardin au fil du temps

les projets de l'hiver 2016

 IMG_6017

 

Je vous avais laissés avec la genèse du jardin en octobre, les mois ont passé et l'hiver est arrivé. Voilà où en sont mes projets:

 

Janvier 2016

L'hiver est là, saison où le jardin se fige et mon esprit s'agite.

Je découvre, j'observe , les 5 sens en éveil dès que je suis dans le jardin.

Sous la nudité silencieuse des lieux, je saisis une ambiance, des possibles. J'abandonne une idée tandis qu'une autre germe.

Je suis partagée entre le manque d'énergie qui pèse sur moi en janvier et l'arrivée imminente du printemps qui verra naître deux projets qui me tiennent à coeur.

L'un est la plantation d'un jardin de cottage aux abords de la maison, le second est la création d'un grand potager au fond du jardin. Et chacun d'eux m'habite, occupe mon esprit, n'est jamais bien loin de mes pensées depuis des mois.

Le chemin qui les verra naître est semé de doutes, d'obstacles, de contretemps. Là, un arbre qu'il faudra abattre, ici un coin trop ombragé pour ce que j'avais prévu d'y planter.

M'imprégner de ces nouveaux lieux mais aussi lire, discuter, réfléchir, planifier, devoir tenir compte d'une multitude de facteurs qui parfois s'opposent en essayant d'éviter la dispersion.

Pour l'heure, je prépare les terrains en retirant les végétaux qui n'y auront plus leur place.

Dans le futur jardin de cottage, j'ai désouché 4 lauriers palmes et taillé le laurier sauce et le photinia. Le grand thuya sera abattu en février, les deux lauriers roses et le jeune cyprès seront déplacés.

IMG_5424

Dans le futur potager, je continue l'arrachage de grands bambous: 180 sont à terre (hé oui, je les compte!) et il en reste encore autant debout. Un grand fusain était caché en plein milieu de la bambouseraie...après avoir songé à le garder il a fallu se résoudre à l'abattre prochainement. Il y en a heureusement un autre à proximité que je pourrai conserver et la plantation de nombreux autres arbres est prévue dans le futur.

IMG_5747

(la surface recouverte de feuilles mortes permet de visualiser l'espace qu'occupaient les bambous désormais au sol)

IMG_5731

Lorsque le mauvais temps ne me permet pas de sortir, je lis, j'échaffaude des plans, je peaufine mes listes, je rêve aux futurs semis du SOL et je remplis des paniers virtuels.

Signe que le temps des plantations n'est plus très loin : je viens de passer une commande de quelques merveilleuses pivoines pour le jardin de cottage. Capturepivoines