une roseraie en hiver

 

Difficile de vous présenter la roseraie

de l'ancien presbytère de Surgères,

car les photos que j'en ai prises

ne font pas ressortir la magie des lieux.

IMG_5833

Il avait gelé ce matin-là

et le ciel bleu promettait une belle journée.

 

IMG_5834

 

J'ai voulu vous montrer qu'un jardin de rosiers

n'est pas forcément dénué de charme en hiver

et qu'à bien y regarder,

on peut y trouver bien d'autres sources d'intérêt

que dans ses fleurs.

 

Que les cynorrhodons, petits ou gros,

rutilants ou ternis, foisonnants ou clairsemés,

orangés ou rouge vif y apportent de la gaieté.

Capture

Capture2

Capture3

Que les épines peuvent êtres elles aussi très différentes,

d'un rosier à l'autre.

Capture1

Capture2

Capture3

Que même en hiver,

les couleurs peuvent être variées dans une roseraie.

Certains feuillages sont marescents

tandis que d'autres sont persistants,

l'écorce peut être verte, brune ou pourpre

et prendre du relief sur d'autres feuillages persistants.

Capture

Capture2

Que l'on peut jouer sur les différentes façons

de conduire les rosiers

pour amener du rythme au jardin.

Capture1

Capture2

Capture3

Alors un rosier qui est magnifique en juin,c'est bien...

mais c'est loin d'être le seul atout à rechercher

si l'on veut un jardin qui, comme celui-ci,

vive tout au long de l'année.

IMG_5879

IMG_5944

IMG_5963