un nouveau jardin

15 février 2017

l'esprit du SOL

l'esprit du SOL

 

IMG_9904

L'édition du SOL 2017 touche à sa fin.

Les dernières enveloppes viennent se nicher

dans nos boîtes aux lettres.

Dans quelques jours,

la factrice passera sans s'arrêter...

il est donc grand temps de remercier

les nombreux seed lovers

qui nous ont si généreusement fait partager

un bout de leur jardin.

IMG_9906

Et Titouan et moi aimerions tout particulièrement en pofiter

pour remercier tous ceux qui ont joué le jeu

et eu un petit geste,

un petit mot pour mon petit jardinier en herbe

ou tout simplement pensé à écrire son prénom sur l'adresse.

 A sept ans (bientôt huit),

ça n'est pas rien de recevoir du courrier! 

IMG_9902

Je suis sûre que cette expérience du partage

laissera une emprunte en lui

et qu'elle contribuera à en faire un être curieux,

amoureux de la flore, ouvert aux autres et généreux.

IMG_9905

 *****MERCI*****

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 00:31 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


09 février 2017

la reprise

la reprise

 

IMG_9882

 

Après quelques mois d'absence sur ces pages (mais pas du jardin), je ne sais pas par quel bout commencer pour vous raconter où j'en suis.

A l'automne, j'avais remanié le jardin de cottage et la structure du pré gourmand s'était mise en place.

Depuis lors, le temps plutôt clément m'a permis de jardiner presque sans interruption, hormis durant la quinzaine de grand froid de janvier. Et voilà donc le printemps qui pointe le bout de son nez sans que la jardinière ait fait une pause...ou presque. Ce qui n'est pas pour me déplaire.

C'est dans le pré gourmand que j'ai passé l'essentiel de mon temps.

 

IMG_9873

 

Côté potager, j'ai dégagé une bande de 3 mètres sur 6 en retirant les (presque) derniers bambous qui l'occupaient et j'ai récupéré (merci Le Bon Coin) une pleine remorque de fumier de cheval bio pour amender la terre. Cette planche accueillera les légumes volumineux : tomates, haricots à rames, cucurbitacées, pommes de terre.

 

IMG_9874

 

Il est également prévu que cinq nouveaux carrés potagers voient le jour, en plus des quatre mis en place l'année dernière. Je consacrerai d'ailleurs un article à la méthode du potager en carrés prochainement.

 

IMG_9872

IMG_9880

 

Côté verger, une barrière en bambous délimite maintenant l'espace, dans lequel on pénétrera en passant sous une arche. En plus du pêcher et du pommier déjà en place, deux pruniers (Reine Claude et Mirabelle) ont été plantés et deux scions de pommiers et poiriers seront palissés en cordons doubles. Un actinidia (kiwi) est également destiné à courir sur la barrière tandis que framboisiers, groseilliers et mûrier sans épine ont été disséminés un peu partout.

 

IMG_9879

Pour mettre fin au très looooong suspense qui vous a tenaillé tout l'hiver, c'est bien un poulailler qui prendra place dans le verger. Nous attendons le mois de mars pour accueillir deux poules dans un poulailler trouvé lui aussi sur Le Bon Coin.

 

IMG_9883

C'est un vrai bonheur d'avoir une serre! Semis, bouturage, repiquage...on jardine même au coeur de l'hiver. Février est à peine là et déjà,la place commence à manquer.

IMG_9884

Ce billet étant déjà bien long, c'est dans le prochain que je vous parlerai fleurs...et nouvelle commande de rosiers.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 13:04 - Commentaires [28] - Permalien [#]

01 janvier 2017

SOL 2017

SOL 2017

OI3kXd_BDsGlL55gUk9EMCBoDE0@500x375

 

 

Bonne année à tous et ravie de vous retrouver...

ou de faire votre connaissance.

Pour les règles du Seeds Of Love, c'est ici.

 

WP_20160727_13_35_13_Pro

 Mon apprenti jardinier Titouan et moi, Cécile,

vous proposons de quoi agrémenter

un potager fleuri.

 

1-tomate poire rouge

IMG_8858

Bien productives et délicieuses,

on en a mangé jusqu'en novembre.

2-tomate poires jaune

 IMG_8857

Mêmes qualités que les rouges.

 

3-courgette ronde de Nice

IMG_8859

Les graines proviennent d'un pied qui a beaucoup donné,

tout au long de l'été.

Nous sommes 5 à la maison et pourtant,

j'ai du en distribuer...et j'ai même songé à me lancer

dans l'écriture d'un livre de recettes intitulé

"50 façons de cuisiner les courgettes" (rires)

 

4-courge Baby Boo

images

 Délicieuse farcie,

je m'en sers chaque année pour décorer la maison à l'automne.

 

5-courge Sucrine du Berry

capture-sucrine-l720-h512-c

 Les graines proviennent d'un spécimen

trouvé à la fête des plantes de Prissé la Charrière.

Sa chère est fine. J'en ai fait un délicieux gratin

mais elle doit encore meilleure

en pâtisserie ou en confitures.

 

6-amarante 'Tête d'éléphant'

WP_20161019_09_39_23_Pro

 Les graines proviennent du jardin partagé

"Le Paradis Vert".

Une curiosité

qui ne passera pas inaperçue dans votre jardin,

potager ou ornemental.

 

J'essayerais, dans la mesure du possible,

de glisser quelques graines

d'une des variétés suivantes dans les enveloppes,

alors indiquez moi votre prférence entre :

 

 

A-blettes multicolores

500x550

 

 B-betteraves multicolores

500x550

 

C-atriplex

500x550

Les 29 heureux gagnants sont portent les numéros :

5-11-12-16-18-20-21-27-32-34-39-41-53-54-55-56

63-74-77-80-82-85-88-94-95-97-126-130-148

 

Désolée pour les autres

et rendez-vous à l'année prochaine.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 00:01 - - Commentaires [161] - Permalien [#]

06 décembre 2016

construire une mangeoire 100% récup'

construire une mangeoire

100 % récup'

 

Capture1O

Au Paradis Vert, jardin associatif auquel je participe,

parce que chaque locataire d'une parcelle

doit contribuer à la vie du collectif,

Guy propose d'animer des ateliers vannerie.

Capture2

Il nous a appris à fabriquer

des mangeoires en rameaux et en rotin.

Et j'ai également découvert que l'on pouvait

pratiquer de la vannerie sauvage,

en trouvant les matériaux nécessaires dans la nature :

lierre, ronce, liane de clématite.

Capture3

L'occasion d'une balade avec Titouan après l'école,

à la recherche de lianes de clématite sauvage,

dans les chemins qui traversent les champs

autour de notre village

et qui ont conservé des haies champêtres.

Il faut les mettre à bouillir une à deux heures

puis les peler.

On récupère alors un joli lien bien lisse, solide,

tout jaune et maléable.

IMG_9724

Pour réaliser cette mangeoire, il faut :

-un socle percé de 9 trous profonds de 4 cm

et inscrits dans un cercle

-9 rameaux + 1 pour l'anse

-un lien de clématite

-un sécateur

-de la ficelle

Capture4

On enfonce les 9 rameaux au fond des trous,

en les biseautant au sécateur si nécessaire.

Puis on commence à passer le lien entre les rameaux,

en bloquant le début à l'intérieur du cercle.

Capture5

On incline les branches vers soi pour faire passer le lien

en serpentant entre chaque rameau

et en serrant bien.

Capture6

On monte entre 10 et 15 rangs

puis on arrête l'ouvrage en rentrant l'extrémité du lien

le long d'un rameau.

IMG_9746

On noue le haut des branches avec de la ficelle,

en les taillant à la hauteur voulue.

Puis on retire fermement (mais précautionneusement)

les rameaux du socle.

Capture7

Il ne reste plus qu'à insérer le dernier rameau

entre deux autres pour former l'anse de la mangeoire

que l'on pourra ensuite retourner,

garnir d'une boule de graisse

et accrocher dans un arbre ou sur le balcon.

 

Et puisque l'hiver est la saison rêvée

pour observer les oiseaux,

on a inscrit notre jardin

sur le site Oiseaux des Jardins

découvert sur le blog d'Elmo,

un jardin entre Loire et Beauce.

Il permet de recenser les populations

et nous promet, à Titouan et à moi

de jolis moments de complicité et de découvertes au jardin.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 15:05 - Commentaires [60] - Permalien [#]

22 novembre 2016

dans le jardin de cottage : changement de cap et création d'un nouveau massif

dans le jardin de cottage :

changement de cap et

création d'un nouveau massif

 

IMG_9601

 Le temps des bilans a sonné.

Celui des modifications et des nouvelles plantations aussi.

Mon jardin de cottage, planté au printemps, aura été une bien jolie surprise. Grâce aux arbustes, à la multitude de vivaces, plantées serrées et aux annuelles issues du SOL qui les ont rejointes, l'impression de maturité s'est vite imposée, malgré la modeste floraison des jeunes rosiers.

IMG_7398

juin 2016

IMG_8881

septembre 2016

 

Deux choses m'ont néanmoins gênée à plusieurs reprises :

-le manque d'harmonie qui pouvait naître parfois de l'association de deux coloris : le violet et le rose soutenu

-l'effet fouillis dégagé en fin de saison par la masse de végétaux à la silhouette brouillonne ou dégingandée

 

En visionnant des reportages sur les jardins, je suis littéralement tombée amoureuse de celui de Liliane (voir la vidéo ici), dans le Limousin.

J'ai adorée l'harmonie quasi parfaite qui s'en dégage, la délicatesse des couleurs, la part belle faite aux feuillages et l'impression de fraîcheur qui en émane, l'effet apaisant des floraisons blanches et celui de légèreté et de transparence produit par les belles aériennes plantées en bord de massif.

Tout cela me plaît énormément et me semble également plus en harmonie avec l'identité de la maison.

IMG_7140

 

Il ne m'en fallait pas plus pour tout chambouler et ça tombe bien : j'ai crée un nouveau massif ou plutôt, j'ai retiré la quasi totalité des anémones du Japon qui bordaient la terrasse en grignotant un peu la pelouse l'affreux paillasson mité qui sert de pelouse.

IMG_9602

Pour planter ce nouvel espace, j'ai prélevé des plantes dans le grand massif, afin d'alléger ce dernier et ainsi d'éviter l'effet fouillis.

Capture

Les deux rosiers remontants 'Princesse Violette' et 'Doux Secret' y ont pris place. Ils encadreront la délicieuse spirée 'Fujino Pink'.

spiraea_thunbergii_fujino_pink

Dans l'ensemble du jardin de cottage, j'ai eu la main très légère avec le rose 

IMG_9611

J'en ai gardé quelques tendres comme celui-ci.

IMG_9612

Mais celui-là est allé faire un tour dans le pré gourmand.

IMG_9603

 Au printemps, je dénicherai quelques jolis feuillages et quelques aériennes à floraison blanche, mettant en valeur la palette de violets que j'ai privilégiée. Pour l'heure, les derniers bulbes ont été plantés et une bonne couche de feuilles mortes a recouvert les massifs...il ne me reste plus qu'à semer du gazon et attendre le printemps!

 

Et de votre côté, quels projets avez-vous ou allez-vous réaliser cet automne?

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 14:11 - - Commentaires [29] - Permalien [#]


03 novembre 2016

commande de graines chez Sarah Raven

commande de graines

chez Sarah Raven

 

320x320_004

 

L'envie de passer une commande de graines me tenaillait depuis quelques semaines déjà mais les sites que je visitais ne m'emballaient pas plus que ça. 

C'est sur le blog de Marie que j'ai découvert ce fabuleux site anglais! Il correspond exactement à mes envies du moment pour faire danser le pré gourmand l'année prochaine.

 

Alors voilà les graines que je viens de recevoir,

une semaine après ma commande :

 

 

*Foxglove Mix

(Digitalis Purpurea Sutton's Apricot

et Digitalis Purpurea 'Alba')

320x320_005

 

quelques pois de senteur ensuite:

*Onyx Sweet Pea Mix

('Almost Black', 'Windsor' et 'Frances Kate')

500x550

 

 

*Mother of Pearl Sweet Pea Mix

('Frances Kate', 'Hi-Scent' et 'Anniversary')

500x550

 

*'Black Night'

500x550

 

 

*monarda 'Bergamo'

500x550

 

*Agastache Aurantiaca 'Navajo'

500x550

 

*Angelica Gigas

500x550

 

 

*The Seville Collection

(Cosmos bipinnatus 'Double Click Cranberries', 

Malope trifida 'Vulcan' et Calendula officinalis 'Indian Prince')

 500x550

 

*papaver somniferum 'Black Single'

500x550

 

*Nicotiana 'Perfume Purpe'

500x550

 

et pour le potager tout proche,

de la couleur aussi avec:

 

*Chard 'Bright Lights'

500x550

 

*Atriplex Hortensis 'Rubra'

500x550

et

*Beetroot Collection

('Burpees Golden', 'Chioggia' et 'Boltardy')

500x550

 

et enfin,

pour le jardin sec

*Sarah Raven Foliage Mix

(Anethum Graveolens, Bupleurum rotundifolium 'Griffithii'

et Ammi majus)

500x550

 

Les frais de port ne sont pas prohibitifs,

les paquets de graines sont en moyenne

à moins de deux livres

et la conversion livre/euro est intéressante actuellement :

c'est le moment d'en profiter!

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 18:05 - - Commentaires [32] - Permalien [#]

dessiner les contours du pré gourmand

dessiner les contours

du pré gourmand

 

IMG_9531

 

 

Il m'aura fallu à peu près dix-huit mois

pour que les contours du pré gourmand

soit enfin dessinés.

Les différentes zones

et les allées qui les desservent ont émergé,

au fur et à mesure de mes lectures,

visites sur vos blogs et cogitations.

 

IMG_8817

Pour créer ces nouveaux espaces de culture,

j'ai étalé des cartons sur lesquels j'ai versé

des débris végétaux (tonte, BRF, feuilles mortes, compost).

Je n'attends plus que la pluie

pour que le processus de décomposition se mette en marche

afin d'avoir au printemps

un sol facile à travailler et bien nourri.

 

Sous les grands arbres,

les chemins serpentent entre les bordures et les îlots.

 

IMG_9538

 

Ici, je me suis essayée à un massif naturaliste,

 

IMG_9533

 

là je peaufine un massif abricot-pourpre,

laissant la part belle aux graminées

que je n'ai pas voulu intégrer hors du pré gourmand.

 

IMG_9545 

Côté potager, cinq nouveaux carrés,

(matérialisés par les bambous au sol)

viendront rejoindre les quatre déjà en activité.

 

IMG_9541

 

Et une nouvelle grande butte accueillera

les légumes gourmands en place

(solanacées, cucurbitacées et fabacées).

Cette butte sera créée à l'emplacement des derniers bambous

auxquels je m'attaquerai lorsqu'il aura plu.

 

Il m'a été difficile d'arrêter un projet pour le verger,

tant j'étais partagée entre deux idées :

-la première consiste à créer la prairie naturaliste

dont je rêve depuis longtemps

et dans laquelle je planterais

quatre ou cinq arbres fruitiers

-la seconde est de clôturer l'espace

avec de la ganivelle et de planter ce pourtour de graminées

et de fleurs un peu sauvageonnes,

afin d'y accueillir des poules

en plus des arbres fruitiers. 

Alors...à votre avis,

qu'ai-je choisi?

Et vous, que préférez-vous?

 

 

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 16:52 - - Commentaires [33] - Permalien [#]

21 octobre 2016

et si on parlait compost?

et si on parlait compost?

 

compost

 

Acheter un composteur a été l'un de mes tout premiers gestes de jardinière.

Je trouve qu'il est extrêmement valorisant de transformer ses déchets en matière qui nourrira le sol et permettra aux végétaux d'être en bonne santé naturellement et à moindre coup. Quel plaisir, après de longs mois d'attente de pouvoir enfouir ses mains dans cette noble matière et de l'incorporer  à la terre du jardin!

J'ai dévoré le petit livre du compost (recettes pratiques et rigolotes pour un jardin en bonne santé et une planète préservée). De la science simplifiée et  amusante qui permet de mieux comprendre le fonctionnement des p'tites bêtes du compost...et de la terre de nos jardins.

J'ai acheté un deuxième composteur qui permettait au premier tas de mûrir pendant que j'en remplissais un autre.

Puis en déménageant dans un plus grand jardin, j'en ai crée deux autres en fabriquant des cylindres de grillages, pour faire du compost de feuilles.

Mais au bout d'un an, force est de constater que je ne suis toujours pas satisfaite de ma fabrication de compost!

Celui-ci est très long à mûrir. Il reste au bout d'un an encore quantité de déchets non décomposés et en Charente Maritime, le manque d'eau n'arrange pas les choses.

Mon souci majeur étant le suivant : comment brasser un tas de compost qui est cloisonné dans une caisse d'à peu près un mètre cube?

Alors voilà ce que j'ai fait : j'ai sorti le compost des composteurs et l'ai réparti en tas directement sur le sol. Et exit les composteurs! Car pour se décomposer, les déchets ont besoin d'être brassés de temps à autres. Or, si les composteurs permettent de cacher la vue des déchets, ils empêchent ou tout du moins entravent ensuite leur indispensable manipulation.

Par ailleurs, je continuerai à fonctionner avec deux tas de compost: un qui mûri et l'autre que je nourris.

D'autre part, avez-vous aussi contaté qu'on n'a jamais trop de compost?

Lors d'un week-end portes ouvertes à l'unité de compostage de ma communauté d'aglomération, j'ai découvert qu'on pouvait toute l'année se fournir en compost certifié Agriculture Bio. Je suis repartie avec une remorque chargée de 260kg de compost fin pour...12 euros! Qui dit mieux?

Et de votre côté, quelle expérience avez-vous du compost?

 

 

Posté par unnouveaujardin à 23:47 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

18 octobre 2016

un an après : bilan du jardin sec

un an après : bilan du jardin sec

 

IMG_8105

 

Voilà bientôt un an que je me suis rendue à la pépinnière de la Criste Marine, sur l'île de Ré afin de réaliser mon projet de jardin sec. Après avoir expliqué à Bruno Dérozier ce que je souhaitais, je l'ai laissé me conseiller dans le choix des plantes et suis repartie le coffre plein. Les ont rejointes une collection de lavandes et un olivier.

Un an après, où en est cette partie du jardin

et en suis-je satisfaite?

IMG_8802

Malgré un été très sec et chaud, je n'ai eu aucune perte parmi ces plantes que je n'ai jamais arrosées. Elles se sont, pour la grande majorité bien étoffées, sauges, hélicrisum et santolines commençant à former les fameux "coussins dodus" recherchés.

IMG_7768

Les floraisons ont été au rendez-vous : les sysyrinchium ouvrant le bal, suivis des alliums sphaerocephalon, lavandes, hélicrisums et santoline, dans une belle harmonie de violets et de jaunes et très appréciées des butineurs. J'espère que les iris déclinés dans un camaieu de violet fleuriront l'année prochaine.

IMG_8107

En revanche, bien que leur floraison ait apporté un vrai plus au jardin, j'ai retiré tous les bulbes d'alliums sphaerocephalon cet automne, tant leur feuillage après la floraison était laid. Peut-être en remettrai-je dans quelques années, quand ils pourront être dissimulés dans les coussins ayant pris du volume?

Enfin, l'olivier s'est bien installé,

voyez les feuilles qui en témoignent :

IMG_9403

 Sur les conseils de Bruno, qui ne manque pas de prendre des nouvelles de mon jardin sec lorque je m'arrête sur son stand aux fêtes des plantes de Prissé la Charrière, j'ai taillé, avec un peu de retard un bon tiers des végétaux, afin qu'ils poussent en gardant une forme bien harmonieuse et ne fassent pas de bois inesthétique.

IMG_9395

Que du positif donc pour ce jardin économe en eau,

en soins,s'installant vite et attirant les butineurs!

 

Posté par unnouveaujardin à 10:51 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

17 octobre 2016

dans la lumière d'un matin d'automne

dans la lumière d'un matin d'automne

 

Capture

fusain d'Europe et malus 'Everest'

Capture2

vigne vierge, lagerstroemia et malus 'Red Sentinel'

Capture3

Je ne vous avais pas encore montré la serre,

montée cet été dans un petit coin du pré gourmand :

IMG_9381

La voici, prête à accueillir

frileuses, semis et boutures dès à présent

et

poivrons et aubergines l'été prochain.

 

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 11:56 - - Commentaires [43] - Permalien [#]