un nouveau jardin

06 décembre 2016

construire une mangeoire 100% récup'

construire une mangeoire

100 % récup'

 

Capture1O

Au Paradis Vert, jardin associatif auquel je participe,

parce que chaque locataire d'une parcelle

doit contribuer à la vie du collectif,

Guy propose d'animer des ateliers vannerie.

Capture2

Il nous a appris à fabriquer

des mangeoires en rameaux et en rotin.

Et j'ai également découvert que l'on pouvait

pratiquer de la vannerie sauvage,

en trouvant les matériaux nécessaires dans la nature :

lierre, ronce, liane de clématite.

Capture3

L'occasion d'une balade avec Titouan après l'école,

à la recherche de lianes de clématite sauvage,

dans les chemins qui traversent les champs

autour de notre village

et qui ont conservé des haies champêtres.

Il faut les mettre à bouillir une à deux heures

puis les peler.

On récupère alors un jolin lien bien lisse, solide,

tout jaune et maléable.

IMG_9724

Pour réaliser cette mangeoire, il faut :

-un socle percé de 9 trous profonds de 4 cm

et inscrits dans un cercle

-9 rameaux + 1 pour l'anse

-un lien de clématite

-un sécateur

-de la ficelle

Capture4

On enfonce les 9 rameaux au fond des trous,

en les biseautant au sécateur si nécessaire.

Puis on commence à passer le lien entre les rameaux,

en bloquant le début à l'intérieur du cercle.

Capture5

On incline les branches vers soi pour faire passer le lien

en serpentant entre chaque rameau

et en serrant bien.

Capture6

On monte entre 10 et 15 rangs

puis on arrête l'ouvrage en rentrant l'extrémité du lien

le long d'un rameau.

IMG_9746

On noue le haut des branches avec de la ficelle,

en les taillant à la hauteur voulue.

Puis on retire fermement (mais précautionneusement)

les rameaux du socle.

Capture7

Il ne reste plus qu'à insérer le dernier rameau

entre deux autres pour former l'anse de la mangeoire

que l'on pourra ensuite retourner,

garnir d'une boule de graisse

et accrocher dans un arbre ou sur le balcon.

 

Et puisque l'hiver est la saison rêvée

pour observer les oiseaux,

on a inscrit notre jardin

sur le site Oiseaux des Jardins

découvert sur le blog d'Elmo,

un jardin entre Loire et Beauce.

Il permet de recenser les populations

et nous promet, à Titouan et à moi

de jolis moments de complicité et de découvertes au jardin.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 15:05 - Commentaires [32] - Permalien [#]


22 novembre 2016

dans le jardin de cottage : changement de cap et création d'un nouveau massif

dans le jardin de cottage :

changement de cap et

création d'un nouveau massif

 

IMG_9601

 Le temps des bilans a sonné.

Celui des modifications et des nouvelles plantations aussi.

Mon jardin de cottage, planté au printemps, aura été une bien jolie surprise. Grâce aux arbustes, à la multitude de vivaces, plantées serrées et aux annuelles issues du SOL qui les ont rejointes, l'impression de maturité s'est vite imposée, malgré la modeste floraison des jeunes rosiers.

IMG_7398

juin 2016

IMG_8881

septembre 2016

 

Deux choses m'ont néanmoins gênée à plusieurs reprises :

-le manque d'harmonie qui pouvait naître parfois de l'association de deux coloris : le violet et le rose soutenu

-l'effet fouillis dégagé en fin de saison par la masse de végétaux à la silhouette brouillonne ou dégingandée

 

En visionnant des reportages sur les jardins, je suis littéralement tombée amoureuse de celui de Liliane (voir la vidéo ici), dans le Limousin.

J'ai adorée l'harmonie quasi parfaite qui s'en dégage, la délicatesse des couleurs, la part belle faite aux feuillages et l'impression de fraîcheur qui en émane, l'effet apaisant des floraisons blanches et celui de légèreté et de transparence produit par les belles aériennes plantées en bord de massif.

Tout cela me plaît énormément et me semble également plus en harmonie avec l'identité de la maison.

IMG_7140

 

Il ne m'en fallait pas plus pour tout chambouler et ça tombe bien : j'ai crée un nouveau massif ou plutôt, j'ai retiré la quasi totalité des anémones du Japon qui bordaient la terrasse en grignotant un peu la pelouse l'affreux paillasson mité qui sert de pelouse.

IMG_9602

Pour planter ce nouvel espace, j'ai prélevé des plantes dans le grand massif, afin d'alléger ce dernier et ainsi d'éviter l'effet fouillis.

Capture

Les deux rosiers remontants 'Princesse Violette' et 'Doux Secret' y ont pris place. Ils encadreront la délicieuse spirée 'Fujino Pink'.

spiraea_thunbergii_fujino_pink

Dans l'ensemble du jardin de cottage, j'ai eu la main très légère avec le rose 

IMG_9611

J'en ai gardé quelques tendres comme celui-ci.

IMG_9612

Mais celui-là est allé faire un tour dans le pré gourmand.

IMG_9603

 Au printemps, je dénicherai quelques jolis feuillages et quelques aériennes à floraison blanche, mettant en valeur la palette de violets que j'ai privilégiée. Pour l'heure, les derniers bulbes ont été plantés et une bonne couche de feuilles mortes a recouvert les massifs...il ne me reste plus qu'à semer du gazon et attendre le printemps!

 

Et de votre côté, quels projets avez-vous ou allez-vous réaliser cet automne?

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 14:11 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

03 novembre 2016

commande de graines chez Sarah Raven

commande de graines

chez Sarah Raven

 

320x320_004

 

L'envie de passer une commande de graines me tenaillait depuis quelques semaines déjà mais les sites que je visitais ne m'emballais pas plus que ça. 

C'est sur le blog de Marie que j'ai découvert ce fabuleux site anglais! Il correspond exactement à mes envies du moment pour faire danser le pré gourmand l'année prochaine.

 

Alors voilà les graines que je viens de recevoir,

une semaine après ma commande :

 

 

*Foxglove Mix

(Digitalis Purpurea Sutton's Apricot

et Digitalis Purpurea 'Alba')

320x320_005

 

quelques pois de senteur ensuite:

*Onyx Sweet Pea Mix

('Almost Black', 'Windsor' et 'Frances Kate')

500x550

 

 

*Mother of Pearl Sweet Pea Mix

('Frances Kate', 'Hi-Scent' et 'Anniversary')

500x550

 

*'Black Night'

500x550

 

 

*monarda 'Bergamo'

500x550

 

*Agastache Aurantiaca 'Navajo'

500x550

 

*Angelica Gigas

500x550

 

 

*The Seville Collection

(Cosmos bipinnatus 'Double Click Cranberries', 

Malope trifida 'Vulcan' et Calendula officinalis 'Indian Prince')

 500x550

 

*papaver somniferum 'Black Single'

500x550

 

*Nicotiana 'Perfume Purpe'

500x550

 

et pour le potager tout proche,

de la couleur aussi avec:

 

*Chard 'Bright Lights'

500x550

 

*Atriplex Hortensis 'Rubra'

500x550

et

*Beetroot Collection

('Burpees Golden', 'Chioggia' et 'Boltardy')

500x550

 

et enfin,

pour le jardin sec

*Sarah Raven Foliage Mix

(Anethum Graveolens, Bupleurum rotundifolium 'Griffithii'

et Ammi majus)

500x550

 

Les frais de port ne sont pas prohibitifs,

les paquets de graines sont en moyenne

à moins de deux livres

et la conversion livre/euro est intéressante actuellement :

c'est le moment d'en profiter!

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 18:05 - - Commentaires [32] - Permalien [#]

dessiner les contours du pré gourmand

dessiner les contours

du pré gourmand

 

IMG_9531

 

 

Il m'aura fallu à peu près dix-huit mois

pour que les contours du pré gourmand

soit enfin dessinés.

Les différentes zones

et les allées qui les desservent ont émergé,

au fur et à mesure de mes lectures,

visites sur vos blogs et cogitations.

 

IMG_8817

Pour créer ces nouveaux espaces de culture,

j'ai étalé des cartons sur lesquels j'ai versé

des débris végétaux (tonte, BRF, feuilles mortes, compost).

Je n'attends plus que la pluie

pour que le processus de décomposition se mette en marche

afin d'avoir au printemps

un sol facile à travailler et bien nourri.

 

Sous les grands arbres,

les chemins serpentent entre les bordures et les îlots.

 

IMG_9538

 

Ici, je me suis essayée à un massif naturaliste,

 

IMG_9533

 

là je peaufine un massif abricot-pourpre,

laissant la part belle aux graminées

que je n'ai pas voulu intégrer hors du pré gourmand.

 

IMG_9545 

Côté potager, cinq nouveaux carrés,

(matérialisés par les bambous au sol)

viendront rejoindre les quatre déjà en activité.

 

IMG_9541

 

Et une nouvelle grande butte accueillera

les légumes gourmands en place

(solanacées, cucurbitacées et fabacées).

Cette butte sera créée à l'emplacement des derniers bambous

auxquels je m'attaquerai lorsqu'il aura plu.

 

Il m'a été difficile d'arrêter un projet pour le verger,

tant j'étais partagée entre deux idées :

-la première consiste à créer la prairie naturaliste

dont je rêve depuis longtemps

et dans laquelle je planterais

quatre ou cinq arbres fruitiers

-la seconde est de clôturer l'espace

avec de la ganivelle et de planter ce pourtour de graminées

et de fleurs un peu sauvageonnes,

afin d'y accueillir des poules

en plus des arbres fruitiers. 

Alors...à votre avis,

qu'ai-je choisi?

Et vous, que préférez-vous?

 

 

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 16:52 - - Commentaires [33] - Permalien [#]

21 octobre 2016

et si on parlait compost?

et si on parlait compost?

 

compost

 

Acheter un composteur a été l'un de mes tout premiers gestes de jardinière.

Je trouve qu'il est extrêmement valorisant de transformer ses déchets en matière qui nourrira le sol et permettra aux végétaux d'être en bonne santé naturellement et à moindre coup. Quel plaisir, après de longs mois d'attente de pouvoir enfouir ses mains dans cette noble matière et de l'incorporer  à la terre du jardin!

J'ai dévoré le petit livre du compost (recettes pratiques et rigolotes pour un jardin en bonne santé et une planète préservée). De la science simplifiée et  amusante qui permet de mieux comprendre le fonctionnement des p'tites bêtes du compost...et de la terre de nos jardins.

J'ai acheté un deuxième composteur qui permettait au premier tas de mûrir pendant que j'en remplissais un autre.

Puis en déménageant dans un plus grand jardin, j'en ai crée deux autres en fabriquant des cylindres de grillages, pour faire du compost de feuilles.

Mais au bout d'un an, force est de constater que je ne suis toujours pas satisfaite de ma fabrication de compost!

Celui-ci est très long à mûrir. Il reste au bout d'un an encore quantité de déchets non décomposés et en Charente Maritime, le manque d'eau n'arrange pas les choses.

Mon souci majeur étant le suivant : comment brasser un tas de compost qui est cloisonné dans une caisse d'à peu près un mètre cube?

Alors voilà ce que j'ai fait : j'ai sorti le compost des composteurs et l'ai réparti en tas directement sur le sol. Et exit les composteurs! Car pour se décomposer, les déchets ont besoin d'être brassés de temps à autres. Or, si les composteurs permettent de cacher la vue des déchets, ils empêchent ou tout du moins entravent ensuite leur indispensable manipulation.

Par ailleurs, je continuerai à fonctionner avec deux tas de compost: un qui mûri et l'autre que je nourris.

D'autre part, avez-vous aussi contaté qu'on n'a jamais trop de compost?

Lors d'un week-end portes ouvertes à l'unité de compostage de ma communauté d'aglomération, j'ai découvert qu'on pouvait toute l'année se fournir en compost certifié Agriculture Bio. Je suis repartie avec une remorque chargée de 260kg de compost fin pour...12 euros! Qui dit mieux?

Et de votre côté, quelle expérience avez-vous du compost?

 

 

Posté par unnouveaujardin à 23:47 - - Commentaires [31] - Permalien [#]


18 octobre 2016

un an après : bilan du jardin sec

un an après : bilan du jardin sec

 

IMG_8105

 

Voilà bientôt un an que je me suis rendue à la pépinnière de la Criste Marine, sur l'île de Ré afin de réaliser mon projet de jardin sec. Après avoir expliqué à Bruno Dérozier ce que je souhaitais, je l'ai laissé me conseiller dans le choix des plantes et suis repartie le coffre plein. Les ont rejointes une collection de lavandes et un olivier.

Un an après, où en est cette partie du jardin

et en suis-je satisfaite?

IMG_8802

Malgré un été très sec et chaud, je n'ai eu aucune perte parmi ces plantes que je n'ai jamais arrosées. Elles se sont, pour la grande majorité bien étoffées, sauges, hélicrisum et santolines commençant à former les fameux "coussins dodus" recherchés.

IMG_7768

Les floraisons ont été au rendez-vous : les sysyrinchium ouvrant le bal, suivis des alliums sphaerocephalon, lavandes, hélicrisums et santoline, dans une belle harmonie de violets et de jaunes et très appréciées des butineurs. J'espère que les iris déclinés dans un camaieu de violet fleuriront l'année prochaine.

IMG_8107

En revanche, bien que leur floraison ait apporté un vrai plus au jardin, j'ai retiré tous les bulbes d'alliums sphaerocephalon cet automne, tant leur feuillage après la floraison était laid. Peut-être en remettrai-je dans quelques années, quand ils pourront être dissimulés dans les coussins ayant pris du volume?

Enfin, l'olivier s'est bien installé,

voyez les feuilles qui en témoignent :

IMG_9403

 Sur les conseils de Bruno, qui ne manque pas de prendre des nouvelles de mon jardin sec lorque je m'arrête sur son stand aux fêtes des plantes de Prissé la Charrière, j'ai taillé, avec un peu de retard un bon tiers des végétaux, afin qu'ils poussent en gardant une forme bien harmonieuse et ne fassent pas de bois inesthétique.

IMG_9395

Que du positif donc pour ce jardin économe en eau,

en soins,s'installant vite et attirant les butineurs!

 

Posté par unnouveaujardin à 10:51 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

17 octobre 2016

dans la lumière d'un matin d'automne

dans la lumière d'un matin d'automne

 

Capture

fusain d'Europe et malus 'Everest'

Capture2

vigne vierge, lagerstroemia et malus 'Red Sentinel'

Capture3

Je ne vous avais pas encore montré la serre,

montée cet été dans un petit coin du pré gourmand :

IMG_9381

La voici, prête à accueillir

frileuses, semis et boutures dès à présent

et

poivrons et aubergines l'été prochain.

 

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 11:56 - - Commentaires [43] - Permalien [#]

14 octobre 2016

des tuteurs en fil de fer

des tuteurs en fil de fer

 

 

 IMG_9305

Sitôt vus chez Coeur Canelle

IMG_9298

sitôt bidouillés

 

IMG_9301

 

pour vite leur trouver une place dans

l'un des massifs "jardin naturaliste"

IMG_9299

du pré gourmand.

IMG_9306

J'en profite pour vous proposer de revenir

sur le billet précédent afin de découvrir

la petite faune des jardins des copinautes.

Vous ne serez pas déçus!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 19:52 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

04 octobre 2016

la petite faune de nos jardins

la petite faune de nos jardins

 

bourdon

 

Je vous avais donné rendez-vous à la fin de l'été

pour publier les photos de la petite faune de nos jardins

et même si l'été joue les prolongations,

force est de constater que l'automne

et ses petits matins frisquets sont bien là.

 

Ici, peu de batraciens cette année,

en comparaison à l'année dernière.

Quelques lézards par-ci, par-là

(souvent dans les pattes du chat)

et le crapaud que l'on voyait tous les soirs

aux abords de la maison

s'est montré bien plus discret,

préférant la sécurité d'un tas de pierres

dans le pré gourmand.

IMG_8334

 

Côté oiseaux, nous avons eu le plaisir d'accueillir

un couple d'hirondelles qui a bâti son nid dans le garage,

élevant 4 oisillons.

 

Et un couple de pigeons élevant deux solides petits

dans une cavité du mur du garage.

IMG_8355

Pas de photos des nombreux verdiers, rouges queues,

rouges gorges ,mésanges qui peuplent le jardin,

mais une de la huppe faciée,

très présente en Charente Maritime.

IMG_8808

Enfin, côté insectes, nous n'avons pas eu la visite,

pourtant fréquente l'an passé de la mante religieuse,

mais les butineurs et autres insectes

ont été nombreux au jardin.

IMG_7916

IMG_7997

 

IMG_8116

IMG_8346

IMG_8363

IMG_8401

IMG_8412

IMG_8419

IMG_8422

IMG_9244

IMG_9250

IMG_demoiselle beue

Impossible hélas de remettre la main sur la photo

du magnifique phasme que

j'observais pour la première fois...grrr!

 

Il n'y a plus qu'à cliquer sur les liens suivants

pour aller découvrir les p'tites bêtes

des jardins des copinautes :

 

*dans le Vieux Clos de Sylvaine

http://sylvaine92.blogspot.fr/2016/10/la-petite-faune-de-nos-jardins.html

*dans le Jardin de la Chineuse de Florence :

http://loeiletlamain.canalblog.com/archives/2016/10/06/34408645.html

*chez Carine de Petites Chines et Cie :

http://petitechineetcie.blogspot.fr/2016/10/la-petite-faune-de-nos-jardins.html

*chez Barbibouille de Pétale sur un fil :

http://barbibouille.canalblog.com/archives/2016/10/08/34410586.html

*chez Marie-Paule, alias Dame Uranie :

http://lisamax.canalblog.com/archives/2016/10/08/34414913.html 

 * dans le petit jard'ain de Nathalie :

http://revesdejardin.blogspot.fr/2016/10/bibites-en-tous-genre.html#comment-form

Et dans votre jardin, qu'avez-vous vu cette été?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unnouveaujardin à 14:49 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

05 septembre 2016

le verger conservatoire de l'abbaye maritime de Beauport

le verger conservatoire de

l'abbaye maritime de Beauport

 

IMG_8565

 

C'est au fond de l'anse de Paimpol

IMG_8608

que se niche l'abbaye, édifiée au XIIIème siècle.

Les lieux sont emprunts de paix et de majesté.

IMG_8609

Nous avons découvert l'abbaye en suivant la guide

à travers les différents lieux de l'édifice,

toujours enchassés dans la végétation.

IMG_8541

 L'architecture y est très judicieusement mise en valeur

par un choix de végétaux simples et généreux.

IMG_8547

 

Nos pas nous ont ensuite menés dans le verger conservatoire,

IMG_8562

créé afin de préserver des variétés de pommes anciennes,

spécifiques à Beauport 

Capture

et dont les noms ont disparu des mémoires.

 

IMG_8560

J'y ai adoré le mariage du classique et du sauvage où,

 comme dans le Jardin Plume

on retrouve un grand carré à la française,

divisé en quatre petits,

IMG_8579

dans lesquels les sauvageonnes ont aussi leur place

et dansent au souffle du vent.

Capture2

J'ai également été charmée par les cabanes de jardins

qui animent les lieux

Capture1

et par le verger de l'abbé,

caché derrière ses murs.

IMG_8575

Nous avons terminé la visite

en empruntant le sentier pédestre qui encercle l'abbaye,

découvrant à la fois les animaux

qui paissent dans le domaine

IMG_8610

IMG_8626

et le magnifique paysage qui sert d'écrin à l'abbaye.

IMG_8608

IMG_8612

IMG_8613

Si vous voulez survoler ce remarquable domaine ,

propriété du conservatoire du littoral,

c'est ici.

Posté par unnouveaujardin à 15:10 - - Commentaires [26] - Permalien [#]